Office 2016 -Nouveautés et fonctions essentielles

Office 2016 -Nouveautés et fonctions essentielles

Ciel Compta - 6 études de cas complètes

Ciel Compta - 6 études de cas complètes

La fraude informatique au maroc

80,00 MAD
L'avènement de l'ère numérique au Maroc a déclenché de nouvelles réflexions. On prenait de plus en plus conscience des possibilités offertes par les nouveaux développements techniques, mais également des risques parallèlement encourus. Face à cet essor prodigieux de l'activité informatique, le législateur a adopté des lois. Pourtant, de nombreuses questions sont suscitées par l'introduction des nouvelles technologies dans notre quotidien et soulèvent bien des problèmes juridiques. Il s'agit principalement des nouvelles formes de la fraude informatique mise à rude épreuve dans le contexte virtuel et dématérialisé de ces technologies. En plus, la procédure pénale au Maroc reste inadaptée et non spécifique pour poursuivre et réprimer les délits informatiques, notamment concernant les perquisitions, la saisie des données, l'interception des télécommunications, la conservation des données relatives au trafic, l'anonymat de l'accès et de l'utilisation des réseaux. En outre, les mécanismes et organes que le Maroc a instauré pour lutter contre les crimes informatiques sont dotés de prérogatives qui certes sont importantes, mais restent limitées.
Disponibilité : En stock
Ref.
45392
L'avènement de l'ère numérique au Maroc a déclenché de nouvelles réflexions. On prenait de plus en plus conscience des possibilités offertes par les nouveaux développements techniques, mais également des risques parallèlement encourus. Face à cet essor prodigieux de l'activité informatique, le législateur a adopté des lois. Pourtant, de nombreuses questions sont suscitées par l'introduction des nouvelles technologies dans notre quotidien et soulèvent bien des problèmes juridiques. Il s'agit principalement des nouvelles formes de la fraude informatique mise à rude épreuve dans le contexte virtuel et dématérialisé de ces technologies. En plus, la procédure pénale au Maroc reste inadaptée et non spécifique pour poursuivre et réprimer les délits informatiques, notamment concernant les perquisitions, la saisie des données, l'interception des télécommunications, la conservation des données relatives au trafic, l'anonymat de l'accès et de l'utilisation des réseaux. En outre, les mécanismes et organes que le Maroc a instauré pour lutter contre les crimes informatiques sont dotés de prérogatives qui certes sont importantes, mais restent limitées.
Plus d’information
Auteur Amina Dik
Editeur مكتبة دار السلام الرباط
Discipline Droit Maroc
ISBN 45392
Année d’édition 2017
Thème Droit Maroc
Couverture Broché
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :La fraude informatique au maroc